Les grandes dates de la vie de Schopenhauer

1788    Fils de Heinrich Floris Schopenhauer, négociant en gros, et de sa femme Johanna, née Trosiener, Arthur nait le 22 février à Dantzig.

1793    Peu avant l’annexion de Dantzig par la Prusse, la famille s’installe à Hambourg

1797    Naissance d’Adèle Schopenhauer, sœur d’Arthur. En juillet, voyage avec son père à Paris et au Havre où il reste pendant deux ans dans la famille Grégoire de Blésimaire. Il se lie d’amitié avec le fils de la famille

1799    En août, retour à Hambourg. Etude à l’institut Runge (jusqu’en 1803).

1803    En mars, Arthur se décide - selon le souhait de son père - contre les études au lycée et la carrière de savant, et pour l’apprentissage du métier de commerçant. En récompense, il peut accompagner ses parents dans leur voyage à travers l’Europe (Hollande, Angleterre, France, Suisse, Autriche). Le 3 mai, début du voyage.

1804    Le 25 août, fin du voyage. Apprentissage commercial à Dantzig chez Kabrun, négociant ( jusqu’en décembre).

1805    Apprentissage commercial à Hambourg chez Jenisch, négociant en gros

1806    Suicide ( ?) de son père, le 20 avril. Après la liquidation du commerce, Johanna s’installe à Weimar avec Adèle, sa fille. En octobre, début de l’amitié entre Johanna et Goethe. Johanna fonde son salon.

1807    En mai, Arthur abandonne l’apprentissage commercial avec l’appui de sa mère. Il quitte Hambourg pour préparer son baccalauréat au lycée de Gotha. Il doit quitter le lycée au cause d’un poème satirique. Il s’installe à Weimar, il n’habite pas chez sa mère. Etudes avec des professeurs particuliers. Il tombe amoureux de Caroline Jagemann.

1809    Fin des études au lycée. Il recueille l’héritage de son père. Sa mère l’administre. Le 9 octobre, il commence ses études à l’université de Göttingen.

1809-1811  Etudes à Göttingen. Sciences de la nature, Platon, Kant.

1811    A Pâques, visite à weimar. Schopenhauer à Wieland : « La vie est chose malaisée, j’ai pris la résolution de consacrer la mienne à y réfléchir. » En automne, Schopenhauer entre à l’université de Berlin

1811-1813  Années d’études à Berlin. Il suit les cours de Fichte, Schleiermacher, Wolf.

1813    Le 2 mai, Arthur Schopenhauer fuit devant les épreuves de la guerre. Bref séjour à Weimar. Dispute avec sa mère. Retraite à Rudolstadt, ville proche de Weimar. De juilllet à novembre il rédige sa thèse de doctorat De la quadruple racine du principe de raison suffisante. le 5 novembre, Arthur Schopenhauer retourne au domicile de sa mère. Il s’entretient avec Goethe sur la théorie des couleurs.

1814    En avril, les disputes entre Arthur, sa mère et Gerstenbergk, l’ami de cette dernière, atteignent un point culminant. En mai, séparation définitive avec sa mère. Schopenhauer quitte Weimar

1814-1818  Schopenhauer vit à Dresde

1815    Sur la vue et sur les couleurs. Début de la première version du Monde comme volonté et comme représentation.

1818    Il termine le manuscrit et reçoit un accord de l’éditeur Brockhaus pour l’éditer. En automne, il part pour l’Italie (Florence, Rome, Naples, Venise).

1819    Parution en janvier du Monde volonté et comme représentation. Difficulté financière de la famille à la suite de l’effondrement de l’établissement Muhl à Dantzig. Schopenhauer rentre pour cette raison en Allemagne. Nouvelles tentions entre Arthur et sa mère. Brouille aussi avec Adèle, sa sœur. Le 25 août de nouveau à Dresde. Il sollicite avec succès un professorat à l’université.

1820    Le 23 mars, il commence à enseigner. Très peu d’auditeurs.

1821    Il tombe amoureux de la chanteuse Caroline Medon. Début de l’affaire Marquet (voie de fait contre la couturière et action en dommages et intérêts).

1822    Deuxième voyage en Italie (Milan, Florence, Venise).

1823    Retour en mai. Arrivé à Munich. Maladie grave, dépression (sa philosophie n’arrive pas à s’imposer).

1824    Séjour à Bad Gastein, Mannheim et Dresde.

1825    Retour à Berlin en avril. Deuxième tentative d’enseignement. Nouvel échec. Tentative de traduction. Echec.

1831    Epidémie de choléra à Berlin. Schopenhauer prend la fuite. Arrivé à Francfort.

1832-1833 Installation à Mannheim (de juillet 1832 à juin 1833).

1833    Installation à Francfort le 6 juillet. Il y habitera pendant vingt-huit ans, le reste de sa vie.

1835    De la volonté dans la nature.

1838    Mort de sa mère.

1839    Essai sur le libre arbitre. Ecrits présenté au concours de la Société royale de Norvège, le 17 janvier 1839 et couronné.

1840    Le fondement de la morale. Ecrit présenté au concours de Société royale des sciences de Copenhague, le 30 janvier 1840, et non couronné.

1844    Deuxième édition du Monde comme volonté et comme représentation, augmentée des Suppléments.

1849    Mort d’Adèle Schopenhauer.

1851    Parerga et Paralipomena.

1853    Début de la notoriété de Schopenhauer.

1859    Troisième édition du Monde comme volonté et comme représentation.

1860    Arthur Schopenhauer meurt le 21 septembre