Leopardi, la joie du desespoir

Leopardi et Schopenhauer

Leopardi aurait pu connaître l'œuvre de Schopenhauer, puisque la première édition du Monde comme volonté et comme représentation date de 1819; mais le philosophe n'arriva guère à la célébrité que vers 1840 ; l’attention de Leopardi ne fut donc pas attirée vers lui. Inversement, Schopenhauer n’a rendu hommage à Leopardi que dans la troisième édition de son livre : « Personne n’a creusé aussi profondément le sujet, et ne l’a épuisé aussi complètement, que de nos jours Leopardi. Il en est tout rempli et tout pénétré : la dérision et la misère de notre existence, voilà ce qu’il peint a chaque page de ses œuvres, avec une telle diversité de formes et de tours, une telle richesse d’images, que, loin de provoquer jamais l’ennui, il excite bien plutôt chaque fois l’intérêt et l’émotion ».

Pour en savoir plus sur Leopardi, vous pouvez visiter ce site qui lui est complètement dédié : www.giacomoleopardi.fr